Appareil à Ultrasons

Les appareils à ultrasons s’utilisent en ultrasonothérapie pour agir efficacement sur les douleurs et guérir certaines pathologies. En effet, les bienfaits de l’ultrasonothérapie ne sont plus à prouver. On peut s’en servir dans bien de domaines diversifiés, que ce soit en kinésithérapie, en physiothérapie, en rhumatologie, en urologie ou en ophtalmologie…

Si vous êtes un professionnel de santé opérant dans l’un de ces domaines, vous pourriez avoir besoin d’un appareil à ultrasons pour soulager vos patients de leurs différents maux. Il existe plusieurs types d’appareils à ultrasons sur le marché. Le choix peut donc rapidement se transformer en un véritable casse-tête. Comment fonctionne un appareil à ultrasons ? Dans quels cas l’utiliser ? Comment bien choisir son appareil pour un usage professionnel ?

 

Qu’est-ce qu’un appareil à ultrasons et comment cela fonctionne ?

 

Pour comprendre ce que c’est qu’un appareil à Ultrasons, il faudrait d’abord avoir une idée de ce qu’on entend par Ultrason. L’ultrason est le nom donné à un son aigu, inaudible par l’oreille humaine à cause de sa fréquence trop élevée (20000 Hertz et plus). Il s’agit en effet, d’une onde vibratoire de la même nature que les ondes sonores. Ainsi, les appareils à ultrasons sont généralement composés d’un diffuseur d’ultrasons et d’une console dotée d’un ordinateur et d’un écran.

Plusieurs réglages peuvent être effectués sur la console des appareils à ultrasons. Selon le traitement à administrer, le professionnel de santé a la possibilité de choisir un mode continu ou pulsé. Souvent utilisé pour l’obtention d’un effet thermique, le mode continu débite de façon constante les ultrasons. Avec le mode pulsé, c’est plutôt l’effet mécanique qui est recherché dans le but de supprimer autant que possible l’effet thermique par la génération fractionnée d’ultrasons. Cette action contribue à ne pas surchauffer les tissus par séquences de vibrations afin que le patient ne soit pas exposé à une éventuelle surchauffe. Les pulsations envoyées peuvent être mesurées par rapport au temps en termes de pourcentage variable selon les options disponibles sur l’appareil que vous avez choisi.

Outre le mode d’usage, on peut effectuer d’autres réglages sur les appareils à ultrasons. Il s’agit de la fréquence, de la durée du traitement, de la puissance et de la sélection du programme adapté.

Cependant, l’appareil à ultrasons utilise aussi des sondes, que l’on peut appeler tête à ultrasons directement reliés à lui par câble. Ce sont ces sondes qui assurent le couplage des ultrasons au corps du patient pour un traitement ciblé.

Dans quels cas peut-on utiliser un appareil à ultrasons ?

 

Vous pouvez avoir recours à l’ultrasonothérapie pour des raisons esthétiques ou thérapeutiques. En esthétique, les ultrasons sont très sollicités pour combattre la cellulite parce qu’ils ont la capacité de rendre la peau plus ferme et de faciliter la circulation du sang dans les cellules.

Avec un appareil à ultrasons, vous pourrez aussi traiter efficacement un large panel de douleurs. En effet, les ultrasons agissent comme un antalgique. Selon la fréquence et le mode utilisé, ces ultrasons peuvent produire des effets thermiques et/ou mécaniques capables d’assouplir les zones fibreuses, éliminer les congestions et améliorer les échanges intracellulaires.

Au vu de tous ces bienfaits, vous pouvez en tant que professionnel de santé traiter les pathologies suivantes :

  • Les hématomes,
  • Les claquages,
  • Les tendinites,
  • Les arthroses,
  • Les cicatrisations,
  • Les zonas,
  • Les adhérences,
  • Les hémiplégies,
  • La maladie de Reynaud
  • Le syndrome de Dupuytren

Toutefois, il existe des contre-indications à l’ultrasonothérapie que vous devez connaitre. Les patients atteints d’affections cancérigènes, de lésions tuberculeuses évolutives ou qui ont subi des greffes récentes ne doivent pas être sujets d’un traitement avec ultrasons. Les femmes enceintes ainsi que les personnes peu sensibles à la chaleur sont également exclues du champ d’application de l’ultrasonothérapie. Si votre patient respecte toutes ces conditions, il faudra, pendant votre traitement, tenir les ultrasons loin de la molle épinière, du cerveau et des parties génitales.

Pendant vos séances, veillez à ce que les ultrasons soient appliqués sur de petites surfaces et déplacés continuellement. Cela évitera au patient de ressentir les éventuelles surchauffes et douleurs qui peuvent survenir lorsque les ultrasons sont appliqués au même endroit pendant longtemps.

Bien choisir son appareil à ultrasons : Les critères importants

 

Pour une utilisation professionnelle, votre appareil à ultrasons doit être choisi avec soin afin de durer dans le temps tout en étant performant selon l’utilisation que vous souhaitez en faire. Voici quelques paramètres à prendre en compte absolument pour faire un meilleur choix :

La puissance de l’appareil :

 

Un appareil à ultrasons destiné à un usage professionnel doit offrir une puissance supérieure à 1W/cm². En effet, il est recommandé de viser les puissances élevées pour une meilleure performance. Vous ne devez cependant pas excéder 3W/cm².

La fréquence disponible :

 

Votre appareil à ultrasons doit être multifréquence, c’est-à-dire proposer une fréquence de 1MHz et 3MHz.

Les modes d’utilisation :

 

Pour plus de praticité, privilégiez les appareils à ultrasons proposant à la fois le mode pulsé et le mode continu. Les appareils haut de gamme représentent la meilleure option à ce niveau, car ils offrent en plus des deux modes, des fonctionnalités modernes très intéressantes.

Les caractéristiques de la tête à ultrasons :

 

Parce qu’il est important pour le bon déroulement du traitement que votre client se sente bien et que l’outil médical soit dans le même temps pratique pour vous, vous devez vous renseigner sur les caractéristiques de la tête à ultrasons. S’assurer de son étanchéité est la première chose à faire. Ensuite, il peut être intéressant, voire indispensable, que la tête à ultrasons puisse être régulièrement remplacée pour traiter facilement les petites ou les grandes zones.

Autres critères à prendre en compte :

 

La réussite d’un traitement en ultrasonothérapie dépend en grande partie de la performance et de la praticité de l’appareil à ultrasons. Quel que soit le budget que vous avez prévu, veillez à choisir un appareil simple d’utilisation équipé d’une interface de réglage bien visible et intuitive. Certains modèles d’appareils à ultrasons permettent une interactivité inédite entre les fonctions. Pour bénéficier d’une technologie de pointe et d’une praticité absolue, c’est vers les appareils haut de gamme qu’il faut se tourner. Si vous exercez également votre métier à domicile, choisissez un modèle d’appareils à ultrasons léger et transportable.

Les meilleurs appareils à ultrasons du moment

L’Intelect Mobile 2 ULTRASON Chattanooga

L’intelect Mobile 2 de la marque Chattanooga est l’un des appareils à ultrasons que nous recommandons les yeux fermés. En effet, sa simplicité d’utilisation et sa technologie de pointe ont fait de lui un outil de référence auprès des professionnels de santé. Avec cet appareil, vous pourrez soigner efficacement les douleurs musculaires, articulaires ou encore ligamentaires de vos patients. Il propose des fonctionnalités intéressantes et utiles pour guérir également les entorses, les tendiniopathies et même les déchirures musculaires. Doté d’un grand écran tactile 7 pouces en couleur, L’intelect Mobile 2 est un système d’ultrasons bifréquences 1 et 3 MHz que vous pouvez utiliser avec ou sans guéridon. La puissance de l’appareil est de 2 Watts/cm² en mode continu et 3Watts/cm² en mode pulsé.

Intelligent et moderne, cet appareil vous permettra de profiter d’un nouvel applicateur pour ultrasons conçu spécialement pour faciliter le contact de la tête avec la zone de traitement. Avec L’intelect Mobile 2 Chattanooga, vous pouvez aussi contrôler le couplage de la tête de l’ultrason à la zone de traitement visuellement ou de façon sonore. Très léger, portable et ergonomique, L’intelect Mobile 2 peut s’utiliser en cabinet ou à domicile.

Il dispose même d’une option Bluetooth pour permettre aux professionnels de santé de gagner du temps en important ou en exportant les données de chaque patient au besoin. Grâce à sa bibliothèque anatomique de pathologies, vous gagnez en crédibilité auprès de votre patient en lui expliquant son mal avec illustrations à l’appui.

quis commodo ut libero adipiscing diam